Les 5 blessures de l'âme

AIDE MEMOIRE





Pour celles et ceux qui ont lu LES 5 BLESSURES DE L'ÂME et/ou LA GUERISON DES 5 BLESSURES et qui souhaitent les utiliser dans leurs vies et retrouver graduellement leur Joie.


Ce schéma qui résume l'approche de guérison de la méthode Ecoute ton corps®, vous aidera à repérer si vous portez un masque dans une situation, et vous indiquera la blessure activée derrière ce dernier.

L'objectif est d'avoir de la bienveillance envers vous (et les autres si vous les reconnaissez dans un des comportements), de prendre soin de l'humain en vous.


Dans un premier temps, en vous référant aux comportements et attitudes décrites sur le schéma, observez vos réactions. Cela vous permettra d'identifier le(s) masque(s) et blessure(s) activés dans une situation relationnelle.


Une fois votre ou vos masque(s) et blessure(s) identifié(s), accueillez le fait que vous avez porté un masque dans cette situation, parce qu'une (ou plusieurs) de vos blessures ont été activées. Même si vous auriez préféré agir différemment, acceptez que vous avez fait de votre mieux dans l'instant (ainsi que l'autre si vous observez que l'autre agit à travers un masque).


On se libère de nos masques une situation à la fois, une expérience à la fois.


Une fois que vous avez identifié vos masques et blessures et que vous vous êtes accueillis dans vos comportements (même s'ils vous déplaisent), demandez-vous de quoi vous aviez PEUR POUR VOUS dans la situation, au moment où vous avez porté votre masque, puis, à nouveau, accueillez cette dernière, avec beaucoup d'amour, vous avez le droit d'avoir peur.

Ensuite, en étant en contact avec cette peur, identifiez le BESOIN derrière celle-ci en vous posant la question "de quoi j'ai besoin quand j'ai peur de cela ?" (laisser la réponse vous venir des tripes, pas de la tête) La réponse doit être formulée comme suit : "J'ai besoin d'ÊTRE calme, en paix, sereine, joyeuse....

OU J'ai besoin de ME SENTIR calme, en paix, sereine, joyeuse...."


Pourquoi répondre par ÊTRE ou SENTIR et non avoir ou faire ?

Car le masque nous éloigne de nos besoins véritables qui se situent au niveau de notre Être, de notre Essence. En faisant la lumière sur le besoin derrière la peur (et donc derrière le masque), nous faisons un pas vers notre guérison.


Mais il ne suffit pas de faire la lumière pour guérir, bien que ce soit déjà une magnifique avancée ! Une fois votre besoin identifié, il est important de le vibrer, de le faire vivre, de l'incarner ! Chacun aura, à ce niveau, à utiliser ses ressources pour honorer son besoin par lui-même (c'est-à-dire de ne pas dépendre de quelqu'un d'autre pour combler ce besoin).

Il est suggérer de faire une action qui va permettre d'Être (calme, serein, en paix...); et on peut aussi, pour les personnes qui croient au fait que nous ne sommes que vibrations, créer cet état depuis l'intérieur de soi, en se plaçant en état méditatif et inviter cet état d'Être à imbiber toutes ses cellules, le faire vibrer, de plus en plus intensément en soi, comme les vibrations procurée par une musique dont on augmenterait le volume.


On peut répondre à un besoin (ÊTRE) à chaque moment et dans toutes situations.


Ce processus est un moyen efficace pour guérir graduellement de nos blessures. Les premiers temps on se rend compte après que l'on a porté un masque, et plus on s'observe et met en pratique processus, plus on sent le masque prendre sa place en nous. On devient alors plus rapidement conscient de notre besoin et de plus en plus habile à l'honorer au lieu de réagir en portant un masque. Dit autrement, on parvient graduellement à être nous même dans une situation qui nous fait vivre des émotions, on accepte de s'affranchir du masque et guérir ainsi nos blessures.


Cela demande patience, persévérance et surtout beaucoup d'Amour envers soi. Un pas à la fois, une situation à la fois. Et surtout éviter de se juger si on porte encore des masques plus souvent qu'on le souhaiterait.


Se souvenir que nous sommes humains et que nous faisons de notre mieux, à chaque instant.


Je tiens à porter votre attention dans le cas où vous utiliseriez cette approche pour identifier les masques chez les autres.


La première chose essentielle est de ne jamais vous perdre de vue. En effet, parfois notre partie sauveuse, aurait tendance à d'abord comprendre l'autre et peut nous faire oublier que nous avons nous aussi des besoins non comblés.

Regardez toujours à l'intérieur de vous en premier lieu, accueillez-vous, il vous sera plus facile d'accueillir l'autre dans ses réactions.


Ensuite, ne renvoyez jamais à l'autre qu'il est en train de porter un masque si cela ne fait pas partie d'un accord entre vous. De toute façon, l'autre ne vous entendra pas et cela ne fera que renforcer ses réactions, et son masque prendra encore plus le pas.

Nous avons tous besoin d'expérimenter un chemin, plus vous incarnerez cette manière de guérir de vos blessures, plus vous inspirerez votre entourage.


Entendez qu'il est inutile de chercher à communiquer avec une personne qui porte un masque (ou quand vous portez un masque). L'intérêt de savoir que l'autre réagit à travers un masque, est de sentir qu'il est habité par une peur (inconsciente), qu'une de ses blessures est activée, et qu'il agit de son mieux dans l'instant.

Vous souvenir que l'autre est humain et fait de son mieux vous aidera à avoir cette bienveillance envers vous m'aime.


L'Amour commence par soi-même. " J'aime les autres de la même façon que je m'aime."



Cet article vous a été utile ? Laissez-moi un commentaire et/ou partagez-le sur vos réseaux ! Merci

©2020 by MissK